Un marché des smartphones déjà en difficulté prend un grand coup de COVID-19

Trimestre après trimestre, des histoires familières sont apparues. Le marché des smartphones, autrefois à l’épreuve des balles, a souffert. La liste des facteurs est longue, et j’en ai parlé ad nauseam ici, mais la version CliffsNotes est: les coûts sont trop élevés, l’innovation est trop incrémentielle et la plupart des gens possèdent déjà un appareil qui sera très bon pour les prochaines années .

Mais 2020 allait être différent. Les fabricants de smartphones devaient enfin donner aux consommateurs une raison de mettre à niveau sous la forme de 5G. Les premiers combinés sont apparus sérieusement l’année dernière, mais entre un déploiement beaucoup plus large de l’opérateur, des radios 5G à moindre coût de Qualcomm et l’arrivée d’un iPhone 5G, cela allait être l’année où la technologie sans fil de nouvelle génération a aidé à inverser le smartphone. faire glisser.

Et puis COVID-19 a tout perturbé. Pour beaucoup d’entre nous, la vie est en suspens – et continuera probablement de l’être pendant des mois. J’écris ceci depuis ma maison à Queens, New York, le comté le plus durement touché du pays le plus durement touché au monde. C’est toujours étrange de taper ça, même si ça fait une réalité depuis un mois et demi maintenant.

L’achat d’un smartphone est probablement la dernière chose qui vous vient à l’esprit pendant ce qui s’annonce comme la pire pandémie mondiale depuis la pandémie de grippe de 1918. Avec un certain nombre de fabricants clés déclarant des bénéfices trimestriels cette semaine, les chiffres commencent à confirmer cette déconnexion. Plus tôt cette semaine, Samsung et LG ont signalé des numéros de téléphone mobile faibles. Hier, Apple a déclaré un chiffre d’affaires de 28,96 milliards de dollars, en baisse par rapport à 31,1 milliards de dollars à la même période l’an dernier.

Plus troublant, les trois sociétés semblaient être unies en suggérant que le pire pourrait être à venir. Samsung a suggéré que la demande de téléphonie mobile et de télévision « diminuerait considérablement » au trimestre suivant. LG a utilisé pratiquement le même libellé exact, déclarant que «la demande du marché devrait diminuer considérablement en glissement annuel en raison de la pandémie de COVID-19». Pour sa part, Apple n’a tout simplement pas publié de directives pour le prochain trimestre, une indication infaillible de l’incertitude en ces temps incertains – pour emprunter une phrase à chaque diffusion commerciale actuellement.

Traduit de l’anglais de https://techcrunch.com/2020/05/01/an-already-struggling-smartphone-market-takes-a-big-hit-from-covid-19/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.