Tesla réalise un bénéfice au premier trimestre grâce à la réduction des coûts, à l’augmentation des marges et des crédits automobiles

Tesla a annoncé mercredi qu’il avait gagné 16 millions de dollars et généré des revenus de 5,985 milliards de dollars au premier trimestre, résultats soutenus par l’amélioration des marges automobiles et la réduction des dépenses d’exploitation.

Les bénéfices de Tesla au premier trimestre ont été inférieurs à ceux de la période précédente, la pandémie de COVID-19 ayant perturbé les opérations et freiné les ventes. Mais l’entreprise a quand même réussi à dégager un bénéfice, son troisième trimestre consécutif de rentabilité, malgré la perturbation liée au COVID-19.

Ses marges brutes automobiles ont atteint 25,5% au premier trimestre, contre 20,2% à la même période l’an dernier. Tesla inclut des crédits réglementaires dans ses revenus automobiles, qui figurent dans ses marges brutes. Les crédits réglementaires au premier trimestre s’élevaient à 354 millions de dollars, soit une augmentation de 64% par rapport au premier trimestre de 2019. Les revenus des crédits ont chuté après le premier trimestre de l’année dernière, oscillant entre 111 millions et 134 millions de dollars, avant de réapparaître au cours de ce dernier trimestre.

Les revenus de 5,985 milliards de dollars de Tesla étaient inférieurs de 19% à ceux du quatrième trimestre où elle avait généré 7,38 milliards de dollars. Cependant, ses revenus du premier trimestre sont supérieurs de 32% aux 4,5 milliards de dollars générés au cours de la même période l’an dernier.

Tesla a gagné 16 millions de dollars, ou 9 cents par action au premier trimestre, 85% de moins que la quatrième période où elle a réalisé 105 millions de dollars de bénéfice net, ou 56 cents par action diluée. Les résultats du premier trimestre de Tesla étaient très en avance sur la même période de l’année dernière, où elle avait enregistré une perte de 702 millions de dollars.

Après ajustement pour les éléments ponctuels, Tesla a gagné 227 millions de dollars, ou 1,24 dollar par action au premier trimestre.

Le tableau financier présenté par Tesla comprenait des chiffres problématiques, notamment un flux de trésorerie disponible négatif de 895 millions de dollars. Tesla a précédemment ciblé un flux de trésorerie disponible positif pour 2020.

Le premier trimestre a été rempli de jalons pour Tesla. C’était le premier trimestre complet où son usine de Shanghai était en production de volume. C’est également le premier trimestre que le constructeur automobile a commencé à produire et à livrer le modèle Y.

Tesla est resté attaché à ses perspectives de ventes antérieures pour 2020, qui prévoyaient 500 000 livraisons de véhicules, mais n’a pas dit qu’il pourrait atteindre cet objectif. La société a déclaré qu’elle avait la capacité installée pour dépasser 500 000 livraisons de véhicules cette année, malgré les interruptions de production annoncées.

«Pour nos usines américaines, la vitesse à laquelle nous et nos fournisseurs pourrons accélérer la production après la reprise des opérations reste incertaine. Nous nous coordonnons étroitement avec chaque fournisseur et le gouvernement associé », a déclaré la société dans sa lettre aux actionnaires.

Tesla a publié ses résultats du premier trimestre un jour après le PDG d’Elon Musk a envoyé un tweet AMERIQUE GRATUITE MAINTENANT à ses 33,4 millions d’adeptes en réponse aux sept comtés de la région de la baie prolongeant une ordonnance de séjour à domicile jusqu’à la fin du mois de mai. Tesla a son siège social à Palo Alto et son usine principale ainsi que plusieurs autres installations connexes sont situées à Fremont, en Californie, et sont soumises à la commande.

La société a suspendu la production de l’usine le 24 mars. Elle avait prévu de la remettre en ligne le 4 mai. Les autres opérations de l’entreprise aux États-Unis ont également été temporairement fermées, notamment son usine de Sparks, au Nevada, et son installation solaire à Buffalo, à New York.

Plus tôt ce mois-ci, Tesla a annoncé avoir livré 88400 véhicules au premier trimestre, dépassant les attentes de la plupart des analystes malgré une baisse de 21% par rapport au trimestre précédent, la pandémie de COVID-19 ayant exercé une pression à la baisse sur la demande et créé des défis logistiques.

Tesla a produit 103 000 véhicules électriques au premier trimestre, soit environ 2% de moins que la période précédente.

Traduit de l’anglais de https://techcrunch.com/2020/04/29/tesla-turns-q1-profit-on-cost-reductions-rising-car-margins-credits/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.