Super rapide mais pas si propre: le réseau 5G chinois fait grimper ses émissions de carbone

Le secteur numérique chinois est en passe de presque tripler sa consommation d’énergie d’ici 2035, selon un nouveau rapport publié vendredi par l’organisation caritative environnementale Greenpeace. La demande d’électricité de l’infrastructure Internet chinoise devrait augmenter de 289% d’ici le milieu de la prochaine décennie. , faisant pression sur l’engagement du pays à devenir neutre en carbone d’ici 2060. La Chine est actuellement le plus grand producteur mondial d’émissions de CO2. 5G est l’un des principaux moteurs de l’augmentation, selon le rapport. devrait augmenter de 488% d’ici 2035 pour atteindre environ 296,5 milliards de kilowattheures, soit la quantité totale utilisée actuellement par l’Espagne en un an.Selon Greenpeace, les émissions du secteur numérique chinois devraient augmenter jusqu’en 2035. les pollueurs comme l’industrie de l’acier et du béton devraient atteindre un pic de carbone en 2025. «La croissance explosive de l’infrastructure numérique ne signifie pas nécessairement une croissance des émissions», sa Id Ye Ruiqi, militant pour le climat et l’énergie de Greenpeace en Asie de l’Est. « Les entreprises technologiques ont le potentiel de catalyser de réelles réductions d’émissions via des investissements dans des projets d’énergies renouvelables distribuées et l’achat direct d’énergie éolienne et solaire, entre autres stratégies ». les géants se sont engagés à devenir neutres en carbone. Selon Greenpeace, seuls deux grands opérateurs de centres de données chinois – Chindata et AtHub – se sont engagés à utiliser 100% d’énergie renouvelable d’ici 2030. atteint la «parité du réseau», ce qui signifie qu’ils produisent de l’électricité à un coût égal ou inférieur à celui des combustibles fossiles traditionnels. Le coût des énergies renouvelables devrait continuer à baisser, ce qui signifie que le secteur numérique chinois – ainsi que ceux d’autres régions du monde – La transition vers les énergies renouvelables ne sera pas trop chère.Pouvez-vous passer à la 5G sans augmenter la consommation d’énergie? Un rapport publié par la société de télécommunications suédoise Ericsson en mars de l’année dernière a averti que le passage à la 5G augmenterait «considérablement» la consommation d’énergie si cela était fait de la même manière que les déploiements de la 3G et de la 4G. « Certains fournisseurs de services de communication ont même estimé un doublement de leur consommation d’énergie pour répondre à la demande croissante du trafic tout en améliorant leur réseau. ork et le déploiement de la 5G. Ce n’est pas durable du point de vue des coûts ou de l’environnement « , a écrit Erik Ekudden, responsable de la technologie des fonctions de groupe de l’entreprise. Une étape cruciale serait de » briser la courbe de l’énergie « , a déclaré Ericsson, rompant le lien entre plus de données et plus d’électricité. Alors, comment briser la courbe? Selon le rapport Ericsson 2020, les opérateurs 5G devraient se préparer en mettant à niveau le matériel réseau, utiliser des logiciels avec des fonctionnalités d’économie d’énergie, construire des réseaux plus précisément pour minimiser la duplication et utiliser l’IA pour permettre à leur infrastructure de répondre. de manière proactive à la demande.

Traduit de : https://www.euronews.com/2021/05/28/superfast-but-not-so-clean-china-s-5g-network-is-causing-its-carbon-emissions-to-soar