Share Now, le service d'autopartage appartenant à Daimler et BMW, quitte l'Amérique du Nord et trois villes européennes – TechCrunch

Blâmant «l'état volatile du paysage mondial de la mobilité» et la hausse des coûts d'infrastructure, Share Now, le service d'autopartage appartenant à Daimler et BMW, a annoncé qu'il se retirerait de l'Amérique du Nord à compter du 29 février 2020.

Le même jour – citant les «faibles taux d'adoption» – Share Now cessera également ses activités dans trois villes européennes: Florence, Londres et Bruxelles. Au lieu de cela, l'attention se concentrera sur les villes européennes restantes où elle opère et où elle pense que le service reste viable.

En Amérique du Nord, Share Now (anciennement car2go) opérait à Montréal, New York, Seattle, Washington, D.C. et Vancouver.

«Cette décision a été prise sur la base de deux réalités extrêmement compliquées», explique Share Now. «Le premier étant l'état volatile du paysage mondial de la mobilité, et le second étant la complexité croissante des infrastructures auxquelles fait face le transport nord-américain aujourd'hui et les coûts associés nécessaires pour maintenir les opérations ici.»

L'entité commune Daimler AG et The BMW Group affirme qu'elle avait gardé espoir qu'elle serait en mesure de trouver une solution au cours des derniers mois, mais qu'elle n'était finalement pas en mesure de «s'engager sur le niveau d'investissement nécessaire» pour assurer le succès du marché nord-américain «à court et à long terme».

Un e-mail envoyé aux clients londoniens de DriveNow – le nom de Share Now dans la capitale britannique – fait écho à un sentiment similaire, avec la société disant "la décision n'a pas été prise à la légère". Elle indique le nombre de clients à Londres et la demande pour son le service d'autopartage était inférieur aux attentes et inférieur à celui des autres villes de Share Now. La société accuse également les facteurs locaux, citant les coûts d'exploitation élevés et les différentes circonstances dans les différents quartiers de Londres:

Nous avons commencé à Londres en décembre 2014 avec la vision de changer la mobilité urbaine et d'offrir une solution de mobilité flexible et attrayante qui est en combinaison avec les transports publics et est une alternative à la voiture privée.

Bien que de plus en plus de Londoniens aient intégré notre service dans leur comportement de mobilité quotidien, nous avons dû faire face à la dure réalité que nous ne pouvions toujours pas convaincre suffisamment de personnes pour le faire. Le succès de notre service d'autopartage dans une ville dépend fortement des circonstances du marché respectif.

Le nombre de clients à Londres et leur demande pour notre service d'autopartage étaient inférieurs à nos attentes et inférieurs à ceux des autres PARTAGER MAINTENANT villes. De plus, nous avons dû faire face à des facteurs locaux, comme les coûts de fonctionnement élevés et les différentes circonstances dans les différents arrondissements.

Nous sommes attristés par cette décision et nous nous excusons profondément pour les inconvénients que cela vous occasionnera à la fin du service. Nous tenons particulièrement à vous remercier d'avoir utilisé notre service ces dernières années et de votre fidélité.

Traduit de la source : https://techcrunch.com/2019/12/18/share-now-the-daimler-and-bmw-owned-car-sharing-service-is-exiting-north-america-and-three-european-cities/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.