Quatorze procureurs généraux vont contester la fusion de T-Mobile et Sprint devant le tribunal cette semaine – TechCrunch

Après des mois de déclarations, le plus grand défi à ce jour pour la fusion proposée par T-Mobile et Sprint démarre aujourd'hui devant un tribunal de Manhattan. Le procès est le résultat du refoulement d'une coalition de procureurs généraux de 13 États et du district de Columbia, qui ont levé le drapeau sur la fusion proposée de 26 milliards de dollars des troisième et quatrième plus grands transporteurs du pays.

"Aujourd'hui, nous sommes du côté d'une concurrence significative et d'options abordables pour les consommateurs", a déclaré le procureur général de Californie, Xavier Becerra, dans un communiqué communiqué à TechCrunch. «Nos ondes appartiennent au public, qui a droit à plus, pas moins. Cette fusion nuirait aux personnes les plus vulnérables parmi nous – laissant aux consommateurs moins de choix et des prix plus élevés. Nous nous battons en cour avec une coalition forte de 14 États pour l'époque, et pour tous les Américains, et nous sommes convaincus que la loi est de notre côté. "

Les AG soutiennent qu'une telle fusion réduira la concurrence sur le marché américain des télécommunications, en faisant passer le nombre de grands opérateurs à trois. T-Mobile et Sprint, d'autre part, ont fait valoir qu'il ferait le contraire, suggérant que les pouvoirs communs des sociétés les équiperaient mieux pour affronter Verizon et AT&T dans la course à la 5G.

Au cours de l'été, le président de la FCC, Ajit Pai, a rendu une ordonnance essentiellement pour discuter avec les transporteurs et a suggéré que l'accord aille de l'avant. "Les preuves démontrent de manière concluante que cette transaction apportera un service sans fil 5G rapide à beaucoup plus d'Américains et contribuera à réduire la fracture numérique dans les zones rurales", a-t-il déclaré en août.

Le procès devrait durer trois semaines, selon le Wall Street Journal, en commençant par les déclarations d'ouverture d'aujourd'hui. Le président du Sprint Marcelo Claure et le futur PDG de T-Mobile, John Legere, prendront position pour plaider la cause contre les AG.

Traduit de la source : https://techcrunch.com/2019/12/09/fourteen-attorneys-general-will-challenge-t-mobile-and-sprint-merger-in-court-this-week/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.