Daniel Balavoine: a commis une erreur fatale! Quelle désillusion pour sa famille !

mai 31, 2022 Par Vincent Vandegans

Qui est Daniel Balavoine ?

Daniel Balavoine est un musicien français, interprète, auteur-compositeur français. Il est né le 5 février 1952 à Aleçon en Orne. Il est mort au Mali dans la région de Tombouctou le 14 janvier 1986.

Issu d’une famille originaire des Landes et du Pays basque, il vit ses premières années à Alençon. Daniel Balavoine a trois frères : Bernard né en 1944, Guy en 1946 et Yves en 1948, il a également deux sœurs : Marie-Françoise née en 1940 et Claire en 1943, ce qui fait de lui le benjamin de la famille.Son père Émile, ingénieur en urbanisme et travaille pour le ministère de la Reconstruction, et sa mère Élisabeth, antiquaire, se séparent alors que Daniel avait 6 ans, les enfants restent chez leur père. Daniel entre en pension en 1959 à la suite de la mutation de son père en Algérie, il entend she Loves You des Beatles dans l’établissement vers 11ans, ce qui lui donna le goût de la musique.

Élève doué du Lycée Louis-Barthou de Pau surtout en littérature, Balavoine s’imagine faire une carrière politique, mais à la fin de la révolte étudiante de mai 1968, il décide de se lancer dans la musique.

La vie privée de Daniel Balavoine

En 1972, alors qu’il n’avait que 20 ans, il épouse Dominique Shroo, se sépare en 1974 et divorce en 1979. Entre 1974 et 1977, il est en couple avec Catherine Ferry, elle le quitte mais malgré tout il devient son producteur, compositeur, et arrangeur.

En 1977 il rencontre Linda Lecomte et entretient une relation avec elle jusqu’en 1982. C’est en 1981 qu’il rencontre Corinne Barcessat, sa dernière compagne et mère de ses deux enfants, Jérémie à qui il dédie son titre « Dieu que c’est beau », et Joana, qui est née cinq mois après la mort du chanteur en 1986.

Découvre ceci aussi  Pouvez-vous passer le test Julien Tanti ? Savez-vous tout ses petits secrets?

Le début de la carrière de Daniel Balavoine

Daniel Balavoine débute comme interprète dans le quartier au Chaudron en interprétant Bob Dylan, notamment, chanteur de bal et se produit à Pau de 1968 à 1971. Il acquiert une petite notoriété locale en intégrant des petits groupes de rock.

Pour une première fois, il décide d’aller à Paris en 1971, dès son retour à Pau il est contacté par le groupe « Présence ». De nouveau à Paris, après un concourt, dans lequel il a été retenu, il commence à côtoyer les studios. Malgré l’échec du premier disque qui ne s’est vendu qu’à deux cent quarante-sept exemplaires, son groupe Présence se produit un peu partout en France.

La carrière de Daniel Balavoine entre 1972 et 1978

Pages : 1 2

Pages ( 1 sur 2 ): 1 2Suivant »