Ola suspend l’option de trajet partagé en Inde

Vendredi soir, le géant Ola a annoncé qu’il suspendait temporairement son option de piscine, appelée Ola Share, en Inde dans le but de ralentir la pandémie de coronavirus en encourageant la distanciation sociale.

La société indienne, qui opère dans plusieurs pays, dont l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni, ne propose Ola Share qu’en Inde. « Dans nos efforts pour limiter la propagation de COVID-19, nous suspendons temporairement la catégorie » Ola Share « jusqu’à nouvel ordre », a déclaré un porte-parole dans un communiqué.

«La santé et la sécurité de nos chauffeurs-partenaires et clients sont de la plus haute importance et nous avons pris plusieurs mesures à cet égard pour garantir le plus haut niveau d’hygiène dans les véhicules sur la plate-forme. La suspension temporaire des services Ola Share est une tentative d’encourager la distanciation sociale pour tous les cas de déplacements essentiels pour les citoyens. »

Les autres options de conduite sur Ola, notamment Micro, Mini, Prime, Rental et Outstation resteraient opérationnelles. «Nos équipes Partner Care et Safety Response sont disponibles 24h / 24 et 7j / 7 pour toutes les préoccupations qui peuvent survenir pour les chauffeurs partenaires et les clients respectivement. Nous encourageons tout le monde à signaler de manière proactive tout cas qui pourrait nous être symptomatique pour aider à agir et à guider de manière appropriée », a déclaré le cabinet.

Une source proche du dossier a déclaré à TechCrunch que la suspension resterait en vigueur jusqu’à ce que New Delhi juge à nouveau la réunion sociale sûre.

Le déménagement intervient quelques jours après Uber et Lyft déplacé pour appliquer des restrictions similaires aux États-Unis

Mais Uber, qui rivalise avec Ola en Inde, n’a pas encore suspendu Uber Pool dans le pays. Les manèges partagés, également connus sous le nom de manèges groupés, sont quelques-unes des options de balade les plus populaires en Inde.

Jeudi, le Premier ministre indien Narendra Modi a exhorté les 1,3 milliard de citoyens du pays à rester chez eux autant que possible pendant les prochains jours pour empêcher toute «explosion» de cas de coronavirus.

«Ces derniers jours, nous avons vu que les gens pensaient que nous étions à l’abri du coronavirus. Ça n’est pas correct. Ce n’est pas correct de faire preuve de complaisance », a-t-il déclaré lors d’une apparition télévisée à l’échelle nationale.

Jusqu’à présent, environ 223 personnes ont été testées positives pour COVID-19 en Inde.

Traduit de l’anglais de https://techcrunch.com/2020/03/20/ola-suspends-shared-ride-option-in-india/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.