Niantic travaille avec Qualcomm sur les lunettes de réalité augmentée – TechCrunch

Nous savons depuis longtemps que le créateur de Pokémon GO, Niantic se sent un peu limité dans ce qu'il peut faire avec la réalité augmentée aujourd'hui.

Entre la limitation du temps de latence des réseaux cellulaires 4G et la nécessité pour les joueurs de faire passer un smartphone pour faire quoi que ce soit dans la RA, la technologie n’est tout simplement pas ce que Niantic souhaite que ce soit. Comme je l’ai écrit dans un profil de Niantic en avril, la société concentre beaucoup d’efforts sur ce qui est possible à mesure que des lunettes 5G et AR deviennent plus facilement disponibles. Le PDG de Niantic, John Hanke, parie que les lunettes anti-reflets sont les chose après les smartphones.

Il est donc logique que Niantic travaille avec Qualcomm. construire des lunettes AR prêtes pour 5G.

Tôt ce matin, Qualcomm a annoncé le lancement de XR2, une nouvelle plate-forme de jeu de puces spécialement conçue pour alimenter les dispositifs de réalité augmentée et de réalité virtuelle.

Peu de temps après, Phil Keslin, CTO de Niantic, a pris la parole pour annoncer qu’il avait rejoint Qualcomm dans le cadre d’une «collaboration pluriannuelle» sur ce projet.

Alors qu'est-ce que cela signifie réellement?

Immédiatement, pas une tonne. Vous ne lancerez pas Pokémon GO avec une paire de lunettes Qualcomm / Niantic AR ce Noël.

Cela dit, cela signifie que Niantic travaillera avec Qualcomm pour préciser le matériel de référence des lunettes de réalité augmentée, en les aidant à déterminer exactement ce dont il a besoin.

Dans le même temps, Niantic optimisera sa plate-forme Real World (l’architecture qui sous-tend tous ses jeux existants et qu’elle ouvre progressivement à des tiers) pour la rendre compatible avec XR2. Niantic a discrètement conçu toutes les architectures qu’il a construites au cours des dernières années pour qu’elles soient compatibles avec les lunettes antireflet. Désormais, elles s’engagent à assurer la compatibilité avec une puce spécifique, rendant ainsi les choses un peu plus réelles. Une fois que la technologie est prête, dit Keslin, tout sera intégré à la plate-forme Real World et mis à la disposition de tous les participants du programme Niantic Creator (dont la société devrait lancer le lancement en 2020).

Qualcomm est une société assez solide avec laquelle collaborer. ils ne sont nullement étrangers au monde de la réanimation. Ils travaillent sur des puces spécialement conçues pour AR / VR depuis plus d’un an maintenant, à commencer par l’introduction de la plate-forme XR1 en mai dernier. Ils ont été parmi les premiers à vraiment vouloir construire une plate-forme de développement pour la réalité augmentée avec le lancement du SDK Vuforia… bien qu'ils aient vendu ce projet en 2015 pour se concentrer sur des puces comme celles-ci.

Traduit de la source : https://techcrunch.com/2019/12/05/niantic-is-working-with-qualcomm-on-augmented-reality-glasses/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.