L’article le plus chiant que vous n’ayez jamais lu sur BlaBlaCar, je me suis même endormi!

juillet 14, 2022 Par Vincent Vandegans

BlaBlaCar, c’est quoi ?

BlaBlaCar est une plateforme communautaire payante de covoiturage développée par la société Comuto.

Avec 90 millions d’utilisateurs en février 2021, BlaBlaCar est leader mondial du covoiturage.

BlaBlaCar est implantée dans de nombreux pays comme la France (historiquement), l’Espagne, le Royaume-Uni, l’Italie, le Portugal, la Pologne, les Pays-Bas, le Luxembourg, la Belgique, l’Allemagne, l’Ukraine, la Russie, la Hongrie, la Croatie, la Serbie, la Roumanie, la Tchéquie, la Slovaquie, l’Inde, le Mexique et le Brésil.

Le concept BlaBlaCar

Créée en 2004 par Vincent Caron (étudiant à l’ISTIA d’Angers) sous le nom de covoiturage.fr, il s’agit d’une plateforme de covoiturage mettant en relation des conducteurs et des passagers souhaitant partager un trajet en voiture et les frais associés. Les conducteurs publient leurs places disponibles et les passagers les achètent en ligne, sur des trajets dont la distance moyenne est de 330 kilomètres .

La mise en relation entre usagers, gratuite pendant de nombreuses années, est devenue payante en 2011.

BlaBlaCar entre 2006 et 2014

En 2006, Frédéric Mazzella fonde avec Nicolas Brusson7 et Francis Nappez, la société anonyme Comuto qui deviendra la société mère de tous les services du réseau covoiturage Ils mettent en ligne la première version du site internet sous le nom de domaine covoiturage.fr acheté à Vincent Caron (étudiant à l’ISTIA d’Angers).

En août 2008, Comuto lance la version communautaire de Covoiturage.fr qui ajoute un système d’avis d’utilisateurs, portraits, biographies, etc. Covoiturage.fr se positionne comme une combinaison d’un site de voyage et d’un site communautaire. Dès septembre 2008, Covoiturage.fr devient le site de covoiturage le plus utilisé en France.

En 2009, Comuto lance une version espagnole du site, sous le nom Comuto.es (rebaptisée BlaBlaCar.es en 2012). Durant toute l’année 2009, Comuto inaugure de nombreux nouveaux services de covoiturage pour plusieurs sociétés et mairies : la MAIF, Ikea, Vinci Park, RATP, Carrefour, la ville de Montrouge et une trentaine d’autres services de covoiturage. La société lance une application mobile sur iPhone en décembre 2009 et sur Android en février 2010.

Découvre ceci aussi  3 mythes sur Leboncoin démystifiés en 3 minutes, wow vraiment fou!

En juin 2011, Comuto s’implante au Royaume-Uni et lance BlaBlaCar.com.

En décembre 2011, Comuto rachète Covoiturage.com, créé en 1997 par Thomas Berlin.

En juin 2012, Covoiturage.fr lance un service de réservation en ligne : les passagers achètent désormais leur trajet en ligne et le site reverse l’argent au conducteur après le trajet. Le service avait été testé depuis 2011 dans l’Ouest de la France. Le service de réservation en ligne permet ainsi à Covoiturage.fr de mettre en place son modèle économique final et de dégager des revenus sur les transactions effectuées entre conducteurs et passagers. Auparavant le paiement s’effectuait de main à main entre le passager et le conducteur.

Entre juillet 2012 et novembre 2012, Comuto lance BlaBlaCar en Italie, au Portugal, en Pologne, aux Pays-Bas, au Luxembourg et en Belgique.

En avril 2013, BlaBlaCar se lance en Allemagne. Le service français Covoiturage.fr a été renommé BlaBlaCar le 29 avril 2013 afin d’uniformiser le réseau.

En janvier 2014, BlaBlaCar devient également présent en Ukraine et en Russie, et envisage de se lancer au Brésil. Début juillet 2014, BlaBlaCar lève 100 millions de dollars auprès d’Index Ventures avec pour objectif de devenir leader mondial du covoiturage, et en septembre 2014, la société compte plus de 10 millions d’utilisateurs.

BlaBlaCar entre 2015 et 2018

En janvier 2015, BlaBlaCar s’ouvre vers l’Inde. En avril 2015, la société poursuit son expansion internationale avec le rachat de son concurrent allemand Carpooling et de Autohop, une société hongroise présente en Hongrie, Roumanie et dans les Balkans. Le même mois, BlaBlaCar rachète Rides, une start-up mexicaine. Cela lui permet de s’implanter aussi au Mexique, d’employer 290 personnes sur 3 continents et de compter 20 millions d’utilisateurs membres dans 19 pays.

Découvre ceci aussi  Le guide ultime de Lancôme. Un truc de fou, j'ai appris tellement de choses étonnantes!

Pages : 1 2

Pages ( 1 sur 2 ): 1 2Suivant »