Lucence lève 20 millions de dollars de la série A pour sa technologie de dépistage non invasif du cancer – TechCrunch

Lucence Diagnostics, une start-up de médecine génomique qui développe des tests non invasifs pour le dépistage du cancer, a annoncé aujourd'hui avoir collecté une série A de 20 millions de dollars dirigée par IHH Healthcare, l'un des plus grands groupes de soins de santé privés intégrés au monde. Parmi les autres participants figuraient SGInnovate, Heliconia Capital (une filiale de Temasek Holdings), de nouveaux investisseurs, Lim Kaling et Koh Boon Hwee.

La série sera utilisée pour l’échelle des laboratoires de Lucence, le recrutement et la commercialisation de ses produits pour un plus grand nombre de patients en Asie et en Amérique du Nord.

Le financement appuiera également deux essais cliniques prospectifs. L’un se concentrera sur la sensibilité de sa technologie aux variables exploitables chez les patients atteints d’un cancer à un stade avancé, tandis que l’autre évaluera son utilisation pour la détection à un stade précoce de plusieurs types de cancer, notamment le cancer du poumon, du cancer colorectal, du sein et du pancréas. Lucence est en train de concevoir une étude qui impliquera 100 000 participants pour valider son test de détection précoce. Il recrutera son premier patient au milieu de l'année prochaine et se lancera aux États-Unis et en Asie.

Avec son financement initial, ce cycle porte à 29,2 millions de dollars le montant total récolté jusqu'à présent par Lucence.

Les tests de Lucence sont actuellement utilisés par des médecins de l’Asie du Sud-Est et de Hong Kong, et il est prévu de se développer davantage en Amérique du Nord et en Asie de l’Est. Son laboratoire à Singapour a reçu à la fois une certification CLIA et une accréditation CAP, ce qui signifie que ses tests peuvent être utilisés par des médecins et des patients aux États-Unis. Il est également en train de construire un laboratoire dans la région de la baie afin de réduire les délais de traitement des patients.

Lucence, dont le siège social est situé à Singapour, possède des bureaux à San Francisco, Hong Kong et Suzhou, en Chine, a été fondée par le Dr Min-Han Tan, directeur général, oncologue, et est issue de l'Agence de la science, de la technologie et de la recherche (A * STAR) 2016. Deux ans plus tard, elle a lancé LiquidHALLMARK, qu'elle décrit comme «le premier et le seul test sanguin de séquençage clinique permettant de détecter à la fois les mutations génétiques liées au cancer et les virus causant le cancer», et de rechercher les signes de quatorze types de cancer. La société a déclaré que LiquidHALLMARK avait déjà été utilisé par des oncologues pour 1 000 patients en Asie.

Sanomics, Prenetics, Guardant et Graal ont également mis au point des tests de dépistage du risque et des signes de cancer par le génome. Les différenciateurs de Lucence comprennent son séquenceur exclusif d’amplicons, qui examine les régions génomiques spécifiques à la recherche de variations, y compris les mutations liées au cancer. La société décrit ses tests comme un «couteau suisse», car elle peut être utilisée pour le dépistage du cancer, le diagnostic, la sélection de traitements et la surveillance.

Dans une déclaration, le Dr Kelvin Loh, président désigné d'IHH Healthcare, a déclaré: «La biopsie liquide change la donne dans notre effort pour fournir des traitements anticancéreux avec des résultats meilleurs et axés sur la valeur grâce à une sélection de traitements précis et à des soins plus abordables. Notre investissement dans Lucence offrira aux patients de l'IHH un meilleur accès à cette technologie de pointe. "

Traduit de la source : https://techcrunch.com/2019/11/19/lucence-raises-20-million-series-a-for-its-non-invasive-cancer-screening-technology/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.