L’été a été le plus chaud jamais enregistré dans l’hémisphère nord

L’hémisphère nord a connu son été le plus chaud jamais enregistré, a déclaré lundi la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) des États-Unis. Cela en a fait « l’été météorologique le plus chaud jamais enregistré, dépassant à la fois 2019 et 2016, qui étaient auparavant à égalité pour le plus chaud, a déclaré la NOAA dans un communiqué. 1,19 ° C au-dessus de la moyenne du 20e siècle. Pour le monde dans son ensemble, c’était le deuxième août le plus chaud des 141 années record derrière août 2016. « Globalement, les 10 août les plus chauds se sont tous produits depuis 1998 – avec les cinq les plus chaudes depuis 2015 « , a ajouté la NOAA. Les scientifiques s’attendent désormais à ce que 2020 soit parmi les cinq années les plus chaudes jamais enregistrées, l’Europe, l’Asie et la région des Caraïbes enregistrant toutes leur période la plus chaude de janvier à août. L’agence a également signalé que la couverture moyenne de glace de mer arctique en août était la troisième plus petite jamais enregistrée, 29,4% de moins que la moyenne de 1981-2010.Le Service géologique du Danemark et du Groenland a annoncé lundi qu’une calotte glaciaire de 113 km2 «L’atmosphère de cette région s’est réchauffée d’environ 3 ° C depuis 1980 et des températures record ont été observées en 2019 et 2020», a déclaré Jenny Turton, de l’Université Friedrich-Alexander à L’Allemagne, a déclaré dans un communiqué.

Traduit de : https://www.euronews.com/2020/09/14/summer-was-hottest-on-record-in-northern-hemisphere

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.