Les VC préviennent que le coronavirus aura un impact sur la collecte de fonds pour les 2 prochains trimestres

Au moment d’écrire ces lignes, COVID-19 a tué plus de 3 400 personnes dans le monde et le coronavirus en a infecté des dizaines de milliers d’autres. Mais son impact est allé beaucoup plus loin, entraînant des perturbations majeures sur les marchés publics et les grandes entreprises se retirant des conférences et retardant les voyages. Les grandes entreprises technologiques demandent aux travailleurs de rester chez eux et les investisseurs exhortent désormais les startups à se préparer en conséquence.

Sequoia Capital a envoyé une lettre à ses fondateurs jeudi pour avertir que le coronavirus était un événement «cygne noir» et les startups devraient «se préparer aux turbulences» en se demandant si elles ont suffisamment d’argent et en se préparant à faire face aux perturbations de la chaîne d’approvisionnement. La lettre a également averti qu’ils pourraient avoir plus de difficultés à collecter des fonds, comme pour les replis du marché de 2001 et 2009.

L’effet coronavirus se propage dans le monde de la technologie. Seattle, qui a vu un groupe de cas, semble presque une ville fantôme dans certaines parties, selon l’entrepreneur et ancien partenaire de Madrona Capital, Shauna Causey. Elle a déclaré à TechCrunch que de nombreux cafés et espaces de coworking populaires parmi les VCs étaient vides la semaine dernière et que toutes ses réunions de collecte de fonds se déroulaient via Zoom.

Et déjà, il y a des bavardages que le financement pourrait se tarir pour les startups en démarrage, bien que Bloomberg Roy Bahat de Beta dit à TechCrunch que les startups doivent toujours lever des fonds dès qu’elles le peuvent pour se protéger de ce type de calamité.



Traduit de l’anglais de https://techcrunch.com/2020/03/07/vcs-warn-coronavirus-will-impact-fundraising-for-the-next-2-quarters/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.