Les sponsors pourraient être essentiels pour résoudre le manque de diversité des sexes dans les technologies

Les femmes ont été pionnières dans le domaine de la technologie informatique. Pourtant, en 2020, le secteur est encore dominé par les hommes. Bien que l’industrie ait fait des efforts pour atteindre la diversité et l’inclusion, les progrès ont été lents, avec seulement 26% de femmes – et encore moins de femmes hispaniques (2%) et afro-américaines (3%) – actuellement dans la main-d’œuvre technologique.

S’il peut être relativement facile pour les femmes de entrer dans l’industrie, elles décrochent souvent dans des postes de niveau inférieur, laissant les femmes se sentir stagnées dans leur carrière. Les entreprises peuvent cependant améliorer leurs efforts en matière de diversité des sexes et accélérer le nombre de femmes qui entrent, mais progressent et réussissent dans l’industrie technologique en mettant en œuvre des programmes de parrainage.

Les sponsors incluent ceux qui occupent des postes de direction qui vont au-delà de la simple orientation et des conseils à leurs collègues plus jeunes et agissent à la place en tant que défenseurs en utilisant leurs compétences en leadership, leur pouvoir et leur influence pour aider de manière proactive à construire et à faire avancer la carrière de leurs «sponsors». En fait, une étude du Center for Talent Innovation a révélé que les répondants travaillant dans les carrières STEM classaient les programmes de parrainage parmi les cinq initiatives les plus efficaces pour retenir et faire progresser les femmes dans les rôles et carrières STEM.

Pour les femmes qui souhaitent faire carrière dans la technologie, un sponsor peut aider à éliminer les formalités administratives et autres obstacles en mettant l’accent sur les compétences et les réalisations d’une employée, en la recommandant pour des missions convoitées et en identifiant et en aidant les employées à obtenir des opportunités pour accélérer l’avancement au sein d’une entreprise . Lorsqu’une employée est parrainée par un employé de niveau supérieur ou exécutif, cela peut lui donner plus de voix au sein de son entreprise et de son service spécifique, améliorant ainsi la probabilité qu’elle contribue de manière proactive à l’équipe, aide à promouvoir une culture d’entreprise positive et améliorer l’activité globale.

Le problème est que de nombreuses entreprises technologiques n’adoptent pas la meilleure approche pour promouvoir la diversité des genres. Selon un rapport d’AnitaB.org, huit entreprises technologiques sur 10 proposent des programmes de formation formels sur la diversité des sexes pour réduire les préjugés sexistes au travail. Bien que le but de ces programmes soit d’aider chaque employé à comprendre la valeur de la diversité des sexes et à surmonter les obstacles à la création d’une équipe diversifiée et inclusive, la recherche a montré que ces programmes n’augmentent pas réellement la diversité de la main-d’œuvre.

Une étude a révélé qu’après cinq ans d’instauration de programmes de formation à la diversité pour les managers, les entreprises n’ont montré aucun changement dans le nombre de femmes aux postes de direction et ont en fait connu une diminution de la proportion de femmes afro-américaines et afro-américaines occupant des postes de direction.

Bien qu’il soit louable que les entreprises fassent des efforts plus conscients pour lutter contre les préjugés sexistes, des initiatives telles que les programmes de recyclage et de développement de carrière contribuent davantage à aider les femmes à progresser sur le lieu de travail et à faire avancer leur carrière. Pour corriger le déséquilibre entre les sexes, les employeurs devraient mettre davantage l’accent sur l’offre d’offres de progression de carrière, comme les parrainages.

Développer et encourager l’utilisation de programmes de parrainage qui offrent un soutien et une reconnaissance aux femmes peut être essentiel pour attirer et retenir les meilleurs talents féminins. En 2017, Accenture, une entreprise de services professionnels, qui s’est engagée publiquement à atteindre une main-d’œuvre équilibrée entre les sexes d’ici 2025. Pour mener à bien cette initiative, la société a développé un programme de parrainage dans lequel les femmes salariées seniors sont jumelées à des cadres supérieurs de C-suite qui les aident à faire avancer leur carrière, et les résultats sont prometteurs. Quarante-sept pour cent des nouveaux employés d’Accenture sont des femmes, et les femmes représentent 44% de ses effectifs mondiaux. L’entreprise maintient que 100% de ses employées participent à des programmes destinés à encadrer, parrainer et développer leur carrière.

IBM a également mis en place des programmes pour faire progresser les femmes dans des postes de direction technique. Dans le cadre de son programme de pipelines techniques pour les femmes, la société aligne les femmes en milieu de carrière avec un parrain et un coach exécutif pour les aider à saisir des opportunités qui ne seraient pas accessibles autrement. Les femmes occupent actuellement un quart des postes de direction dans le monde et représentent 29% de l’effectif total.

Deloitte a également vu les résultats positifs de sa mise en œuvre d’un programme de commandites. Au cours de l’exercice 2019, les femmes représentaient 44% des effectifs de l’entreprise et près d’un quart de son conseil d’administration mondial est composé de femmes.

Avec un parrain à leurs côtés, les femmes sont plus susceptibles d’être promues à des postes de direction que leurs pairs qui n’ont pas de parrain. Sandy Carter, vice-présidente des charges de travail d’entreprise chez Amazon Web Services, a déclaré que «le parrainage est l’un des éléments les plus importants pour le succès de tous les aspirants dirigeants». En fait, les recherches de Catalyst ont révélé que lorsque les femmes sont associées à des sponsors, elles sont tout aussi susceptibles que les hommes de recevoir une promotion. Et selon un récent rapport de PayScale, plus les professionnels évoluent dans l’échelle de l’entreprise, plus ils ont de chances d’avoir un sponsor. Le rapport a révélé que 59,2% des gestionnaires ont déclaré avoir un parrain et, au niveau exécutif, 65,5% des individus ont un parrain en milieu de travail.

Et bien que ces programmes soient essentiels pour aider les femmes à progresser dans leur entreprise et leur carrière, les parrainages sont également essentiels pour aider les femmes à se rapprocher de la réduction de l’écart de rémunération entre les sexes, qui est actuellement de 3% dans l’industrie. Un rapport Ripple Match a révélé que les femmes entrant sur le marché du travail ne représentent que 76% de ce que font leurs homologues masculins. Mais avec un sponsor, les individus ont tendance à gagner 11,6% de plus que ceux qui n’ont pas de sponsor.

Les commandites peuvent également faire une réelle différence en aidant l’industrie à atteindre et à dépasser ses objectifs de diversité. Si les femmes se sentent soutenues et représentées au sein d’une entreprise, elles sont plus susceptibles de rester et de contribuer à l’avancement des autres femmes professionnelles qui les entourent, créant un impact positif durable. Les chefs d’entreprise qui ont participé à des relations de parrainage ont déclaré ressentir une augmentation de la satisfaction au travail et un plus grand sentiment d’engagement envers leur organisation, ce qui se traduit par un mandat plus long.

Si les entreprises technologiques veulent déclencher de véritables changements au sein de l’industrie, elles doivent renforcer leur engagement à autonomiser les talents féminins. L’offre de programmes de parrainage montre aux femmes que les employeurs sont déterminés à les aligner avec des défenseurs qui veilleront à ce que le sexisme ne joue pas un rôle dans la croissance de leur carrière dans l’industrie technologique qu’ils ont contribué à créer.



Traduit de l’anglais de https://techcrunch.com/2020/03/13/sponsors-could-be-key-to-solving-techs-lack-of-gender-diversity/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.