Les revenus d’Apple au deuxième trimestre montrent une croissance des revenus stable d’une année sur l’autre en raison de la pandémie

Pomme Jeudi, un rapport brut sur les résultats du deuxième trimestre a surpassé les attentes des investisseurs mais a montré un ralentissement significatif de la croissance, car la pandémie de coronavirus a profondément affecté les activités de l’entreprise avec une baisse d’une année à l’autre des ventes d’iPhone, iPad et Mac.

Les actions d’Apple sont restées pratiquement inchangées dans les échanges après les heures normales.

La société a partagé qu’au deuxième trimestre, elle avait réalisé un chiffre d’affaires de 58,30 milliards de dollars, mieux que les 54,54 milliards de dollars attendus par les investisseurs. Ce chiffre représente une croissance des revenus de 1% sur douze mois pour l’entreprise.

En février, la société a publié une mise à jour de ses prévisions pour le T2, déclarant qu’elle ne s’attendait pas à respecter ses estimations antérieures en raison des retombées provoquées par la pandémie de COVID-19. La société n’a pas mis à jour ses prévisions précédentes, qui prévoyaient de gagner entre 63 et 67 milliards de dollars au deuxième trimestre. Apple n’a notamment pas proposé de conseils pour le troisième trimestre dans cette version.

En termes de bénéfice par action, la société a livré 2,55 $ par rapport aux 2,26 $ attendus par les investisseurs. Apple a également indiqué qu’elle augmentait son programme de rachat d’actions de 50 milliards de dollars et qu’elle augmenterait ses dividendes de 6%.

Apple a connu des baisses d’une année à l’autre dans ses catégories iPhone, iPad et Mac, ne montrant que des gains dans les services et sa catégorie «Wearables, Home and Accessories». Le matériel dans son ensemble a diminué d’une année à l’autre. La société a enregistré 28,96 milliards de dollars de ventes nettes d’iPhone, contre 31,05 milliards de dollars au T2 2019.

Après un mois de mars très difficile, la plupart des grandes valeurs technologiques ont repris leur croissance en avril. Apple est dans une position plus difficile que d’autres entreprises axées sur la publicité compte tenu de la complexité mondiale de sa chaîne d’approvisionnement en matériel.

« Nous sommes fiers de nos équipes Apple dans le monde et de la résistance de nos performances commerciales et financières en ces temps difficiles », a déclaré le directeur financier d’Apple, Luca Maestri, dans un communiqué accompagnant le communiqué.

Traduit de l’anglais de https://techcrunch.com/2020/04/30/apples-q2-earnings-show-flat-year-over-year-revenue-growth-due-to-pandemic/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.