Le procureur général de Trump demande à Apple de déverrouiller les iPhones d'un tireur

Le procureur général William Barr a demandé aujourd'hui l'aide d'Apple pour déverrouiller deux iPhones connectés au tournage du mois dernier sur une base navale de Pensacola, et a déclaré qu'Apple n'avait fourni aucune "assistance substantielle" pour déverrouiller les téléphones. Le FBI a demandé l'aide d'Apple pour déverrouiller les mêmes téléphones la semaine dernière.

Dans ses remarques d'aujourd'hui, Barr a dit que le FBI avait reçu l'autorisation du tribunal de fouiller les deux iPhones, dont l'un avait été atteint par le tireur et l'autre qui avait été endommagé. Barr a déclaré que le FBI était en mesure de réparer les téléphones, mais a déclaré que les téléphones étaient "conçus pour rendre pratiquement impossible le déverrouillage sans le mot de passe", c'est pourquoi le FBI a besoin de l'aide d'Apple pour les déverrouiller. Il a appelé Apple et d'autres sociétés technologiques à "nous aider à trouver une solution afin que nous puissions mieux protéger la vie des Américains et empêcher de futures attaques."

La semaine dernière, Apple a déclaré Le bord il avait donné au FBI toutes les données qu'il possédait concernant l'affaire, mais il semble que la société n'ait pas aidé le FBI à réellement déverrouiller les téléphones du tireur.

En 2016, Apple a refusé une demande similaire du FBI de déverrouiller un iPhone lié au tournage de San Bernardino, ce qui a conduit à une lutte juridique très publique de plusieurs mois. Le FBI voulait qu'Apple crée une version sans cryptage d'iOS qui pourrait être installée sur ce téléphone afin que le FBI puisse accéder à ce qui était sur l'appareil. Le FBI a finalement trouvé un fournisseur qui pourrait l'aider à déverrouiller le téléphone et a retiré son étui.



Traduit de la source : https://www.theverge.com/2020/1/13/21064177/apple-trump-attorney-general-unlock-iphone-barr-pensacola-base-attack

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.