L’autorité russe de la concurrence inflige une amende de 10 millions d’euros à Apple pour abus de marché présumé

Le chien de garde russe de la concurrence a infligé à Apple une amende record de 10 millions d’euros pour un prétendu abus de sa position dominante sur le marché. L’autorité confirmée dans un déclaration qu’ils avaient condamné Apple à une amende de plus de 900 millions de roubles (10 millions d’euros) dans cette affaire. Cela fait suite à une plainte déposée par la société de cybersécurité Kaspersky en 2019, qui accusait Apple de bloquer l’accès à leur application de contrôle parental « Safe Kids » tout en développant leur propre application de contrôle parental. « De notre point de vue, Apple semble utiliser sa position de propriétaire de la plate-forme », avait déclaré Kaspersky dans un communiqué. « [Apple is] dictant les conditions et empêchant les autres développeurs d’opérer sur un pied d’égalité « , ont-ils ajouté. Selon le FAS, Apple avait mené » un certain nombre d’actions séquentielles « qui avaient donné aux produits de la société des » avantages concurrentiels « déloyaux par rapport aux autres. » Les dispositions de la documentation d’Apple contenait une discrétion illimitée … ce qui pourrait conduire à une restriction de la concurrence sur les marchés connexes « , a ajouté l’autorité russe. Le régulateur russe a demandé à Apple de renoncer au droit de rejeter des applications externes sur l’App Store » pour quelque raison que ce soit « . Une loi entrée en vigueur en Russie le 1er avril rend également obligatoire la pré-installation de logiciels ou d’applications russes (y compris ceux de Kaspersky) sur tous les smartphones, tablettes, ordinateurs et autres objets connectés vendus dans le pays. Dans une déclaration à Euronews, Apple a rejeté les plaintes et a déclaré qu’il ferait appel de la décision. « Nous sommes fiers d’avoir aidé des centaines de milliers de développeurs en Russie, y compris Kaspers ky, atteignez plus d’un milliard de clients dans 175 pays via l’App Store « , a déclaré la société américaine. » Nous avons travaillé avec Kaspersky pour que leur application soit conforme aux règles mises en place pour protéger les enfants. Ils ont maintenant 13 applications sur l’App Store et nous avons traité des centaines de mises à jour pour eux. «  » Nous ne sommes respectueusement pas d’accord avec la détermination du Service fédéral antimonopole russe et nous faisons appel de sa décision. « La Russie a récemment intensifié sa répression contre le Internet, couplé à une lutte contre les géants américains de la technologie. La semaine dernière, le FAS a ouvert une enquête contre Google et sa plateforme vidéo YouTube, également pour « abus de position dominante ».

Traduit de : https://www.euronews.com/2021/04/27/russian-competition-authority-fines-apple-10-million-for-alleged-abuse-of-market