La startup de thérapie cellulaire et génique ElevateBio lève 170 millions de dollars

Bien que les conditions économiques et la pandémie mondiale de coronavirus en cours ne créent pas la meilleure atmosphère pour lever des fonds, certaines entreprises annoncent toujours des fermetures de rondes avec des sommes importantes engagées. ElevateBio, de Cambridge, par exemple, a révélé lundi un financement de série B de 170 millions de dollars, avec la participation de nouveaux investisseurs The Invus Group, Surveyor Capital, EDBI et Vertex Ventures, ainsi que des investisseurs existants F2 Ventures, MPM Capital, EcoR1 Capital, Redmile Group et Samsara BioCapital.

ElevateBio, qui a été officiellement lancé au public il y a moins d’un an, est spécialisé dans le développement de nouveaux types de thérapies cellulaires et génétiques, et opère par la création de nouvelles sociétés sous son portefeuille chacune dédiée au développement et à la fabrication d’un type spécifique de approche thérapeutique. Ce financement porte le total collecté par ElevateBio à plus de 300 millions de dollars, en plus d’un cycle de série A de 150 millions de dollars annoncé par la société l’année dernière, dirigé par la banque d’investissement suisse UBS ’Oncology Impact Fund.

La société de biotechnologie s’est rapidement développée, s’approchant de l’achèvement d’un projet de 140 000 pieds carrés permettant au Massachusetts de se concentrer sur la R&D. Il a également lancé une société appelée AlloVir qui travaille sur l’immunothérapie des cellules T pour lutter contre les virus qui surviennent spécifiquement lors des transplantations de cellules souches, et qui est déjà aux stades ultérieurs des essais cliniques. Enfin, il a lancé une autre société appelée HighPassBio, qui vise également à aider à traiter les maladies liées aux cellules souches à l’aide de thérapies à base de cellules T, dans ce cas spécifiquement autour de la rechute potentielle de la leucémie après une greffe.

Comme vous pouvez vous y attendre, ElevateBio attire également l’attention de certains de ses efforts vers des recherches axées sur l’atténuation de l’impact de COVID-19; en particulier, sa filiale AlloVir a élargi un accord de recherche en place avec le Baylor College of Medicine pour travailler sur le développement d’un type de thérapie par cellules T qui peut aider à protéger les patients souffrant d’affections qui compromettent leur système immunitaire et les exposent à un risque accru de COVID. -19.

Traduit de l’anglais de https://techcrunch.com/2020/03/30/cell-and-gene-therapy-startup-elevatebio-raises-170-million/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.