La NASA lance un booster lors du dernier test de la future fusée lunaire

La NASA a effectué un test à grande échelle d’un moteur de fusée, connu sous le nom de «Flight Support Booster» ou «FSB-1». Au cours du test, mené avec la société aérospatiale Northrop Grumman, le moteur de 154 pieds de long a tiré pendant un peu plus de deux minutes , produisant 3,6 millions de livres de poussée. L’essai a été réalisé dans les installations de Northrop Grumman à Promontory, Utah. Le booster était ancré au sol horizontalement.Deux boosters similaires seront utilisés sur le Space Launch System (SLS) de la NASA, la fusée la plus puissante jamais construite par l’agence spatiale.Ils fourniront 75% de la puissance nécessaire pour envoyer la fusée dans l’espace. La NASA prévoit d’envoyer la première femme et le prochain homme sur la surface lunaire d’ici 2024, dans le but d’explorer Mars ciblée pour le milieu des années 2030.Le test réussi prépare le terrain pour un lancement planifié sans équipage depuis le Kennedy Space Center, Cap Canaveral, en Floride, l’année prochaine, avant un lancement en équipage en 2023.Le programme Artemis porte le nom de la sœur jumelle d’Apollon dans la mythologie grecque, qui est également la déesse de la lune.

Traduit de : https://www.euronews.com/2020/09/03/nasa-fires-booster-in-latest-test-for-future-moon-rocket

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *