Houzz met à pied 155 employés et réduit les salaires des cadres

Houzz, une plateforme en ligne pour la rénovation et la conception de maisons, a licencié 155 employés, soit environ 10% de son personnel, selon une note interne obtenue par TechCrunch. Les salaires des cadres ont également diminué.

La société, évaluée pour la dernière fois à 4 milliards de dollars, a confirmé le contenu du mémo dans une déclaration à TechCrunch.

«En raison de l’impact de COVID-19 sur les petites entreprises dans le domaine de la rénovation et de la conception de maisons, et de l’impact qui en résulte sur notre cœur de métier des abonnements pro, nous avons pris la décision incroyablement difficile de nous séparer de 155 employés, soit environ 10 % de notre équipe », a déclaré un porte-parole.

Dans la note interne, Houzz les fondateurs Adi Tatarko et Alon Cohen citent l’impact de COVID-19 sur son cœur de métier: les abonnements pro. Les abonnements sont destinés aux professionnels de la rénovation et de la conception de maisons pour trouver du travail. En raison de COVID-19, bon nombre de ces mêmes professionnels sont confrontés à des retards ou à des annulations de projets, car les États favorisent la distanciation sociale et le logement en place.

Au-delà de servir de marché pour les rénovateurs et les clients, l’entreprise vend également des meubles de tiers. De nombreux consommateurs pourraient ne pas penser à rénover leur salle de bain ou à accueillir des constructions dans leur maison alors que la pandémie se profile aux portes du monde entier.

Bien que les licenciements soient liés à COVID-19, ce n’est pas le premier signe de la difficulté de Houzz en tant qu’entreprise. Le mois dernier, Houzz a licencié 10 personnes et abandonné un plan pour créer des meubles en interne. Cette décision aurait vu Houzz apporter en interne une partie des revenus qu’il délègue habituellement à des fabricants tiers.

« Chez Houzz, nous révisons continuellement nos investissements stratégiques, tels que Private Label, pour nous assurer qu’ils sont alignés sur les besoins actuels de notre entreprise et optimisés pour notre croissance continue », a déclaré la société dans un communiqué à TechCrunch en mars. «À la suite de ce processus, nous avons pris la décision difficile de cesser notre investissement dans la marque privée pour le moment.»

La société a également connu des turbulences l’année dernière lorsqu’elle a révélé une violation de données compromettant 57 millions d’enregistrements. Un an auparavant, Houzz avait tiré 10% de son personnel réduire les coûts et restructurer avant de préparer une introduction en bourse. Et compte tenu d’un certain nombre de facteurs, nous supposons que le plan visant à se diriger vers les marchés publics a peut-être changé.

Houzz fournira aux licenciés des indemnités de licenciement en fonction de l’ancienneté et paiera les prestations jusqu’à fin juillet. La société a également déclaré qu’elle aiderait les licenciés à trouver leur prochain concert grâce à la rédaction de CV, au coaching de carrière et aux références de réseau.

Traduit de l’anglais de https://techcrunch.com/2020/04/21/houzz-lays-off-155-employees-cuts-executive-salaries/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.