Google supprime pour la deuxième fois l'appli d'espionnage présumée ToTok du Play Store

Google a supprimé l'application de chat ToTok, qui serait un outil d'espionnage pour les Émirats arabes unis, du Play Store pour la deuxième fois. L'application a été retirée de l'App Store d'Apple et du Google Play Store en décembre, peu de temps avant Le New York Times publié un rapport à ce sujet. Google a tranquillement rétabli l'application en janvier. Il semble que l'application ne soit pas disponible sur l'App Store.

9to5Google a noté la nouvelle du retrait de ToTok plus tôt dans la journée. Lorsqu'il a été contacté pour commenter, Google a confirmé Le bord qu'il a supprimé l'application, mais n'a pas expliqué pourquoi. Il a supprimé ToTok la première fois pour violation de politiques non spécifiées, selon le Fois.

ToTok est une application de messagerie qui a promis des messages et des appels «rapides, gratuits et sécurisés» et a été téléchargée par des millions de personnes aux EAU et ailleurs au Moyen-Orient. Peu avant son retrait du Play Store et de l'App Store en décembre, l'application était l'une des applications sociales les plus téléchargées aux États-Unis. Mais le NYT l'enquête a révélé que l'application a permis au gouvernement des Émirats arabes unis d'espionner les utilisateurs.

ToTok a démenti les «rumeurs vicieuses» dans un communiqué publié en décembre, affirmant que «[n] non seulement nous respectons la vie privée et assurons la sécurité, nos utilisateurs ont également le contrôle total sur les données qu'ils souhaitent partager à leur propre discrétion.»

Traduit de la source : https://www.theverge.com/2020/2/14/21138522/google-removes-totok-play-store-spying-app-uae

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.