Google étend la recommandation du travail à domicile à tous les employés nord-américains et crée un «fonds COVID-19»

La semaine dernière, Google envoyé une note de service au personnel recommandant que les employés de l’État de Washington travaillent à distance, afin d’atténuer la propagation potentielle de COVID-19. Aujourd’hui, la suggestion a été considérablement élargie, en ligne avec la propagation du virus. Une nouvelle note de l’entreprise recommande une action similaire pour les employés à travers l’Amérique du Nord.

Un porte-parole de l’entreprise a confirmé des rapports antérieurs avec TechCrunch selon lesquels il est recommandé aux employés à travers le continent de travailler à domicile, si leurs postes le permettent. La société a confirmé que d’autres régions ont également reçu des directives similaires. L’Europe, par exemple, est principalement recommandée pour travailler à domicile actuellement. Différentes régions sont soumises à des orientations différentes, basées sur une variété d’exigences locales.

La semaine dernière, les précautions ont suivi les premiers rapports de propagation de la souche de coronavirus dans le nord-ouest du Pacifique, y compris le comté de King, dans lequel se trouvent les plus grands bureaux de Google dans l’État – Seattle et Kirkland -. Des exemples de COVID-19 se sont rapidement répandus à travers le pays. Au dernier décompte, les Centers for Disease Control and Prevention ont recensé 647 cas au niveau national, avec 25 décès. L’État de New York est passé au premier rang, avec plus de 170 cas signalés.

Google fait partie d’une liste en croissance rapide d’entreprises technologiques prenant des mesures similaires pour éviter la propagation du virus. Microsoft, Box, Lyft et d’autres ont répondu aux préoccupations des employés, recommandant ou obligeant le personnel à travailler à domicile et, dans certains cas, à maintenir les salaires malgré des heures réduites. La conférence annuelle des développeurs de Google au printemps, les E / S figuraient parmi les principaux salons technologiques qui prennent une année de plus pour les précautions sanitaires.

Le géant du logiciel a également annoncé la création d’un fonds COVID-19 pour le personnel temporaire et les fournisseurs du monde entier.

« Comme nous sommes dans une période de transition aux États-Unis – et pour combler les lacunes ailleurs dans le monde – Google met en place un fonds COVID-19 qui permettra à l’ensemble de notre personnel temporaire et de nos fournisseurs, dans le monde, de prendre des congés de maladie payés s’ils ont des symptômes potentiels de COVID-19, ou ne peuvent pas entrer au travail parce qu’ils sont mis en quarantaine », écrit la directrice de Google, Workplace Services Adrienne Crowther. «En travaillant avec nos partenaires, ce fonds signifiera que les membres de notre effectif élargi seront rémunérés pour leurs heures normales de travail s’ils ne peuvent pas travailler pour ces raisons. Nous surveillons attentivement la situation et continuerons d’évaluer les ajustements nécessaires au cours des prochains mois. »

Traduit de l’anglais de https://techcrunch.com/2020/03/10/google-expands-work-from-home-recommendation-to-all-north-american-employees-establishes-covid-19-fund/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.