Ford, GM, Tesla ont donné le feu vert pour produire des ventilateurs, dit Trump

Ford, GM et Tesla ont reçu le «feu vert» pour fabriquer des ventilateurs pour aider à atténuer une pénurie au milieu de la pandémie de COVID-19, a déclaré le président Donald Trump dans un tweet dimanche qui s’est terminé par un défi lancé aux dirigeants automobiles pour montrer à quel point leurs entreprises sont bonnes.

Les ventilateurs sont un équipement médical essentiel pour les patients hospitalisés avec COVID-19, une maladie respiratoire causée par un coronavirus. COVID-19 attaque les poumons et peut provoquer un syndrome de détresse respiratoire aiguë et une pneumonie. Et comme il n’existe pas encore de traitement cliniquement prouvé, les ventilateurs sont utilisés pour aider les gens à respirer et à combattre la maladie. Il y a environ 160 000 ventilateurs aux États-Unis et 12 700 autres dans le National Strategic Supply, a rapporté le NYT.

Le tweet fait suite à un plaidoyer dimanche matin du gouverneur de New York, Andrew Cuomo, pour que le gouvernement fédéral nationalise l’acquisition de fournitures médicales au lieu de la laisser à des États individuels. Cuomo fait partie d’un groupe croissant de fonctionnaires appelant Trump à ordonner aux entreprises de produire des fournitures médicales en vertu de la Defense Production Act, une loi qui permet au gouvernement fédéral d’obliger l’industrie privée à produire les matériaux nécessaires à la défense nationale.

Sans la nationalisation, les États se font concurrence pour s’approvisionner, a déclaré Cuomo. En conséquence, les prix ont grimpé en flèche, mettant davantage de pression sur un système de santé.

Trump a publié un décret qui invoque la Defense Production Act, mais il n’est pas clair s’il a été utilisé. Trump a déclaré la semaine dernière lors d’une conférence de presse que c’était le cas, mais le chef de l’Agence fédérale de gestion des urgences, Peter Gaynor, a déclaré dimanche aux journalistes que le président n’avait encore ordonné à aucune entreprise de fournir des fournitures plus critiques.

Plusieurs constructeurs automobiles ont déclaré la semaine dernière qu’ils étudiaient la faisabilité de produire des ventilateurs. GM a déclaré vendredi qu’il travaillait avec Ventec Life Systems pour aider à augmenter la production de produits de soins respiratoires tels que les ventilateurs dont un nombre croissant d’hôpitaux ont besoin alors que la pandémie de COVID-19 se propage aux États-Unis.Le partenariat fait partie de StopTheSpread.org, un effort coordonné d’entreprises privées pour répondre au COVId-19, une maladie causée par le coronavirus.

Ford a déclaré à TechCrunch dans un mail dimanche qu’il se tient prêt à aider l’administration, notamment la possibilité de produire des ventilateurs et autres équipements.

« Nous avons eu des discussions préliminaires avec les gouvernements américain et britannique et nous avons examiné la faisabilité », a déclaré la porte-parole de Ford, Rachel McCleery. « Il est vital que nous nous unissions tous pour aider le pays à surmonter cette crise et à sortir de l’autre côté plus fort que jamais. »

SpaceX et le PDG de Tesla, Elon Musk a tweeté samedi qu’il avait eu une discussion avec Medtronic sur les ventilateurs. Medtronic a confirmé plus tard ces discussions dans un tweet. Il avait précédemment tweeté que SpaceX et Tesla travailleraient sur des ventilateurs, sans fournir de détails.

Tesla n’a pas pu être joint pour commenter.



Traduit de l’anglais de https://techcrunch.com/2020/03/22/ford-gm-tesla-given-the-go-ahead-to-produce-ventilators-trump-says/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.