Donner aux brasseurs une technologie pour fabriquer de la bière à partir de n’importe quel amidon végétal, Province Brands lève 1,6 million de dollars

Il existe une crise potentielle liée au climat dans l’industrie de la bière et Province Brands vient de lever 1,6 million de dollars pour sa technologie qui prétend être une solution.

L’entreprise canadienne, qui a mis au point un moyen de fabriquer de la bière à partir de n’importe quel matériau végétal, se présente comme une solution aux pénuries croissantes d’orge et d’autres céréales causées par le changement climatique mondial.

C’est un pivot pour la marque. Lors de son lancement, la société utilisait sa technologie pour les marques de cannabis comme un moyen de brasser de la bière à base de bourgeons. Mais lorsque le fond a commencé à tomber du marché du cannabis, Province Brands a changé de terrain pour le secteur plus large de la brasserie.

« Te secteur du cannabis a été surévalué du point de vue des actions pendant des années », explique Dooma Wendschuh, fondatrice de Province Brandsco. «À partir de la mi-2019, nous avons commencé à voir ce crash… Il s’agit d’une industrie à forte intensité de capital… qui nécessite des investissements considérables pour mettre en place ces installations. »

Alors que le marché se tournait moins vers la bouffée et plus vers le laissez-passer, la province a décidé de tendre la main à sa base d’investisseurs et de lever un billet convertible de 2,2 millions de dollars canadiens.

« Nous ne voulions pas que les investisseurs prennent un bain dessus si cela pouvait être évité », explique Wendschuh.

Le dernier financement de Province Brands était sa série B en 2019, lorsque la société a levé 5 millions de dollars canadiens à une évaluation pré-argent de 70 millions de dollars, a déclaré la société dans un communiqué.

«La clôture de ce cycle met rapidement en évidence l’attrait de la technologie, des propriétés intellectuelles et des opportunités de marché de Province Brands», a déclaré Dooma Wendschuh, cofondatrice de Province Brands.

L’argent provenant d’investisseurs institutionnels et d’investisseurs providentiels précédents sera utilisé pour continuer à commercialiser sa technologie plus largement auprès des brasseurs touchés par la hausse des prix des aliments de base comme l’orge et pour lancer sa propre bière blonde de chanvre sur le marché.

De la société Selon une déclaration de Province Brands, Cambridge Bay Canadian Hemp Lager sera la première bière brassée à partir de chanvre. Composée uniquement de chanvre, de houblon, d’eau et de levure, la boisson ne contient ni THC, CBD ni phytocannabinoïdes et peut légalement être vendue partout où l’alcool est vendu, a indiqué la société.

« La technologie que nous avons créée pour brasser de la bière à partir de cannabis nous permettrait de brasser de la bière à partir de n’importe quel matériau végétal non amylacé », a déclaré Wendschuh. «Cela pourrait être transformateur pour les sociétés de bière où le prix de l’orge a grimpé en flèche.»

Dans certains cas, l’orge est trop chère pour la production de bière à grande échelle, a noté Wendschuh.

«Les fonds recueillis nous aideront à achever la construction de la phase 1 de notre installation de brassage de 123 000 pieds carrés et nous permettront de recevoir des licences supplémentaires de Santé Canada», a déclaré la cofondatrice de Province Brands, Jennifer Thomas. L’entreprise a reçu sa licence de recherche et développement de Santé Canada à la fin de 2019.

Province Brands travaille déjà avec des sociétés d’alcools de plus grande taille pour fabriquer des substituts de bière à partir de leurs matières premières. Dans un cas, l’entreprise travaille avec un fabricant de tequila non divulgué sur une bière à base d’agave.

Le dernier financement de Province Brands était sa série B en 2019, lorsque la société a levé 5 millions de dollars canadiens à une évaluation pré-argent de 70 millions de dollars canadiens.

Il est à noter que la transaction a été conclue en moins de deux mois à un moment où les marchés des capitaux étaient difficiles. «La clôture de ce cycle met rapidement en évidence l’attrait de la technologie, des propriétés intellectuelles et des opportunités de marché de Province Brands», a déclaré Dooma Wendschuh, cofondatrice de Province Brands.

Traduit de l’anglais de https://techcrunch.com/2020/04/16/giving-brewers-a-tech-to-make-beer-from-any-plant-starch-province-brands-raises-1-6m/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.