Apple doit payer 837 millions de dollars pour violation de brevets Wi-Fi de Caltech, selon un jury

Près de quatre ans après que le California Institute of Technology a poursuivi Apple et Broadcom pour avoir prétendument violé quatre des brevets de l'université sur la transmission de données Wi-Fi, un jury fédéral a convenu que les deux sociétés avaient enfreint – et a accordé 1,1 milliard de dollars de dommages et intérêts à Caltech pour le infraction, Law360 rapports.

Rapport de la salle d'audience aujourd'hui, Law360 écrit que le jury a condamné Apple à payer 837 millions de dollars, Broadcom devant 270 millions de dollars. Cela semble être basé sur l'estimation hypothétique de Caltech de ce qu'elle aurait pu négocier des redevances en 2010 – si Broadcom et Apple avaient en fait conclu un accord avec Caltech avant de placer les puces Wi-Fi de Broadcom dans de nouveaux appareils Apple.

Caltech pensait qu'Apple devait environ 1,40 $ par appareil, et Broadcom devait 26 cents chacun, pour octroyer des licences sur ses brevets pour les puces Wi-Fi 802.11n et 801.11ac.

Apparemment, l'inventeur de Caltech ne pensait pas à l'origine à utiliser spécifiquement les brevets de transmission de données pour le Wi-Fi, selon ce passage de l'histoire:

L'avocat d'Apple et de Broadcom, Joseph J. Mueller de WilmerHale, a souligné que les brevets n'avaient été octroyés qu'une seule fois et que leur co-inventeur, Hui Jin, avait déclaré qu'il n'avait jamais envisagé d'utiliser les brevets pour le Wi-Fi avant d'avoir entendu Broadcom et Apple les enfreindre.

Plus tôt dans l'affaire, Apple a également fait valoir qu'il utilisait simplement des puces Wi-Fi standard de Broadcom, au lieu de construire lui-même une technologie contrefaite, et ne devrait pas être poursuivi pour cela.

Un juré qui a parlé à Law360 a déclaré que de tels arguments, entre autres, n'avaient pas vraiment joué dans le verdict, cependant – le jury a simplement convenu que la technologie de Broadcom, telle que vendue à Apple, semblait enfreindre les brevets. Il sera intéressant de voir si Caltech essaie de poursuivre d'autres fabricants de gadgets qui utilisent la même technologie.

Par coïncidence, Apple et Broadcom viennent d'annoncer la semaine dernière un accord de 15 milliards de dollars pour fournir à Apple plus de puces sans fil pour les trois ans et demi à venir.

Apple a confirmé Le bord qu'il envisage de faire appel, mais a refusé de commenter davantage.

Traduit de la source : https://www.theverge.com/2020/1/29/21114325/apple-broadcom-caltech-lawsuit-jury-award-1-1-billion-damages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.