Aeva décroche l'investissement de VW avec un lidar plus petit et à plus longue portée – TechCrunch

Démarrage Lidar Aeva a approfondi sa relation avec le groupe VW grâce à un nouvel investissement de Porsche Automobili Holding SE, grâce à un capteur de nouvelle génération qui se dirige vers l'ID Buzz AV, un redémarrage électrique du bus emblématique du constructeur automobile qui sera utilisé comme taxis autonomes.

Le plus récent produit lidar d'Aeva appelé Aeries a un champ de vision de 120 degrés – deux fois plus que son premier produit – et pourtant est la moitié de la taille et utilise moins d'énergie. Tous les composants du nouveau lidar s'intègrent sur une seule puce, une réalisation qui, selon Soroush Salehian, PDG d'Aeva, coûtera 500 $ à l'échelle, considérablement moins cher que les capteurs actuels sur le marché.

Les sociétés n'ont pas divulgué le montant de l'investissement de Porsche SE, le qualifiant seulement de «significatif». Il convient de noter que c'est la seule entreprise lidar que Porsche SE, actionnaire majoritaire du groupe Volkswagen, a fait à ce jour. Et c’est la dernière entreprise du groupe VW à se faire remarquer à Aeva, un startup fondée il y a plus de deux ans par des vétérans d'Apple et de Nikon.

Cet investissement fait suite à un accord annoncé en avril par Filiale Audi Conduite intelligente autonomeou AID. L'unité, qui appartient au groupe VW, utilise des capteurs lidar Aeva dans une flotte d'e-trons électriques autonomes qui étaient testés à Munich.

Aeva a développé ce qu'elle décrit comme un «lidar 4D» qui peut mesurer la distance ainsi que la vitesse instantanée sans perte de portée, tout en empêchant les interférences du soleil ou d'autres capteurs.

Le Lidar, ou radar de détection de lumière et de télémétrie, mesure la distance. Il est considéré par beaucoup comme un capteur critique et nécessaire pour les véhicules autonomes. Les capteurs lidar traditionnels sont capables de déterminer la distance en envoyant des impulsions lumineuses de haute puissance en dehors du spectre visible, puis en suivant le temps qu'il faut pour que chacune de ces impulsions revienne. À leur retour, la direction et la distance de ces impulsions sont enregistrées sous forme de point et finissent par former une carte 3D.

Le capteur lidar Aeries répond aux exigences de production finales pour la robotique de conduite autonome et les clients de gros volume travaillant sur des systèmes avancés d'aide à la conduite et sera disponible pour une utilisation dans les véhicules de développement au premier semestre 2020, a indiqué la société.

«Il vérifie toutes les cases et toutes les exigences pour atteindre des performances élevées», a déclaré Alex Hitzinger, vice-président directeur de la conduite autonome chez VW Group et PDG de VW Autonomy, une unité de développement autonome créée plus tôt cette année.

Plus précisément, Hitzinger a souligné la haute résolution, la longue portée et la petite taille du capteur lidar.

"De plus, le lidar d'Aeva mesure la vitesse pour chaque point, ce qui est très important pour les logiciels de perception et aide à simplifier considérablement la perception des tâches comme la classification des objets pour des objets critiques tels que les piétons à de grandes distances", a déclaré Hitzinger dans un e-mail à TechCrunch, ajoutant que c'est la meilleure solution sur le marché.

Volkswagen prévoit de lancer un ID Buzz AV pour les applications robotaxi en 2022. Le véhicule sera la plate-forme de base pour le développement du système d'auto-conduite du constructeur qui permettra à VW Autonomy d'étendre la technologie AV à travers les marques de véhicules du groupe VW par la suite.

Traduit de la source : https://techcrunch.com/2019/12/12/aeva-snags-vw-investment-with-smaller-longer-range-lidar/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.