10% de rendement par an c’est possible!

Cela peut vous paraitre incroyable mais 10% de rendement par an c’est encore possible. Je ne vous parle pas de la bourse, mais d’un rendement fixe, stable avec capital garanti. Bien sûr, cette technique est légale.

Le « peer to peer lending »

Ce nom barbare peut vous étonner. Cependant il est très simple à comprendre, et d’autant plus pour les adeptes du streaming. Votre ordinateur se connecte à un autre ordinateur dans le monde avec une liason directe, sans passer par un serveur. L’avantage de ce système est de pouvoir échanger rapidement et sans contrôle des informations.

Le « peer to peer lending », c’est la même chose. « Peer to peer » signifie de pair à pair, soit de particulier à particulier. Et « lending », signifie le « prêt ». C’est donc un prêt entre particulier. Vous prêtez de l’argent à un autre particulier, et celui vous paie un intérêt bancaire pour l’argent que vous lui prêtez.

Quel rendement?

Le rendement des prêts entre particulier peut varier énormément.
Si vous le réalisez dans votre pays, en France ou en Belgique par exemple, les sites internets qui organisent le prêt doivent être certifiés par une autorité officielle.

En France

Les rendements vont de 3 à 12% en fonction du risque du prêt. Ce risque dépend du projet (immobilier, voiture, crédit à la consommation, etc.) et du profil de l’emprunteur. Ces sont des rendements bruts, sur lesquels s’appliquent une taxe. La plateforme prélève sur les intérêts une retenue à la source forfaitaire de 30 % au titre du prélèvement forfaitaire unique (« Flat tax »). Il s’agit d’un acompte sur votre impôt sur le revenu (12,8 %), auquel s’ajoutent les prélèvements sociaux (17,2%).

Concrètement voici un exemple.

  • vous investissez 100€ dans un projet à risque avec rendement de 12%
  • vous gagnez donc 12€ brut à la fin de l’année
  • 30% de PFU sont prélevés
  • vous avez en net dans votre poche : 8,4€

A l’étranger

Il existe de nombreux pays qui se sont spécialisés dans le sujet. Nous vous conseillons de toujours rester en Europe, ce qui est un gage de qualité minimum. Les pays de l’Est sont excellents avec des plateformes très détaillées et des rendements équivalents aux plateformes françaises.

Pourquoi investir via une plateforme étrangère?

Car vous allez payer moins d’impôts. En raison des conventions de double-imposition, vous allez payer les impôts à la source, dans le pays d’origine de la plateforme et faire signer un document officiel par votre pays de résidence pour éviter d’être taxé une deuxième fois.

Tout l’intérêt réside dans le fait que ces pays ont une fiscalité douce jusqu’alors, avec un impôt sur les revenus financiers plus bas qu’en France. C’est donc une bonne opportunité pour réaliser des plus-values intéressantes.

Quel risque?

Les plateformes garantissent votre capital, notamment grâce à un capital social important mais aussi à travers les intérêts gagnés sur les prêts en cours. Plus la plateforme existe depuis longtemps, plus elle a d’argent et de stabilité en principe. Vérifiez toujours les informations avant de vous engager.

N’investissez que ce que vous pouvez perdre, diversifiez vos investissements.

Est-ce légal?

Oui c’est parfaitement légal et validé par une loi européenne. Cependant, vérifiez toujours que la société et le site internet sont bien valides et ont les certifications nécessaires; Idéalement ils devraient être sur le site du gouvernement du pays où ils sont actifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.